Géoradar

Le Géoradar est utilisé pour la détection de vestiges structurés ensevelis, tels que fondations de bâtiments, murs, sols et cavités.

La technique a un large éventail d’applications, elle est efficace sur le sol, l’asphalte et les surfaces en béton, elle se prête à la détection à l’intérieur d’églises historiques, ainsi qu’à l’étude de terrains ouverts pour configuration de fondations ensevelies.

Les systèmes Géoradar comportent une unité d’enregistrement de données/configuration, une antenne mono- ou multi-fréquence, et soit un chariot, soit une roue d’arpentage portant un odomètre ou GPS.

Le système envoie une pulsation électromagnétique ou onde d’énergie continue dans le sol et enregistre les diverses réflexions de cette énergie lorsqu’elle interfère avec les couches et objets rencontrés sous la surface. Les réflexions de l’énergie électromagnétique que le système enregistre à la surface sont proportionnelles aux propriétés conductrices et diélectriques des couches et objets du dessous.